Démarrage du programme RIN RN-LEGO

Le projet RN-LEGO (Réseau Normand “Organ on chip Like Experimental Global Observations”) vise à démontrer l’influence de composés produits par le système microbiote/épithélium intestinal en réponse à des facteurs environnementaux exogènes comme l’antibiothérapie sur le système microbiote/épithélium.

Un biofilm de la bactérie Enterococcus faecalis sera créé sur les cellules épithéliales intestinales humaines Caco-2 en utilisant des souches sauvages pathogènes et des souches mutantes déficientes dans le système de transfert des électrons DMK (diméthylménaquinone) impliqué dans la production d’espèces réactives de l’oxygène. L’effet d’un traitement antibiotique par l’amoxicilline sur ce biofilm sera ensuite étudié. Les cellules Caco-2 seront analysées pour déterminer si elles montrent des signes de stress oxydatif et de génotoxicité qui sont des dégâts précurseurs dans le développement de cellules malignes.

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme opérationnel FEDER/ FSE 2014-2020.

Lancement du programme SO’DIFF (Identification et sélection de souches autochtones différenciantes en fromagerie)

Le projet SO’DIFF a été lauréat de l’appel à projets de recherche technologique pour la compétitivité et la durabilité des filières de la production à la transformation pour 2021. ACTALIA est chef de file de ce projet CASDAR. Le projet SO’DIFF débute au 1er Septembre 2021 pour une durée de 42 mois.

Le premier comité de pilotage s’est tenu le 26 Novembre 2021 à la Roche-Sur-Foron (Actalia). Les équipes EcoTEA et MALIM sont parties prenantes de ce projet.

14 octobre 2021 : Journée nationale de la qualité de l’air

Le Projet Mold’air (ABTE-ToxEMAC)

Découvrez le projet Mold’air (Exposition en milieu intérieur : étude des bioaérosols et effet des déterminants climatiques sur le développement et la virulence fongique) présenté par Antoine Géry, doctorant en science de la vie et de la santé de l’unité ABTE.

https://www.unicaen.fr/une-journee-sur-lair-que-nous-respirons/

ABTE intègre le labcom FLAXLAB

Labcom FLAXLAB : Etude de nouveaux procédés pour des propriétés spécifiques de composites à fibres de lin.

Le Groupe DEPESTELE et l’ENSICAEN, en relation étroite avec les Universités de Caen et du Havre Normandie, ont décidé de s’associer pour valoriser une agro-ressource locale, le lin, dans le cadre du programme LabCom 2019 de l’ANR. Ainsi, des équipes des laboratoires ABTE, LOMC et CRISMAT et le Teillage Vandecandelaere de DEPESTELE conjuguent leurs efforts au sein du LabCom FLAXLAB en vue d’améliorer les connaissances sur les processus de transformation du lin et de mise en œuvre des matériaux composites biosourcés (100% lin ou hybrides), les comportements de ces matériaux à vocation structurelle ou fonctionnelle dans les conditions environnementales de leur emploi, leur durabilité et leur recyclabilité.

ABTE œuvre au développement de nouveaux biopolymères par la thématique « valorisation des bioressources » de l’équipe EcoTEA. Nos activités portent principalement sur la synthèse microbienne de plastiques biosourcés et biodégradables, notamment les polyhydroxyalcanoates (PHA), et le développement de procédés et voies de traitement pour la modification des surfaces et interfaces (fibre/matrice), avec des méthodologies de caractérisation adaptées. L’étude de la mouillabilité́ de surface de matériaux cellulosiques (composites à fibres de lin) par des biopolymères et des propriétés spécifiques de transfert ou d’aptitude à la dégradation contrôlée constitue une thématique transverse avec le LOMC et le CRISMAT au sein de ce laboratoire commun.

Ces moisissures qui polluent l’air de nos maisons …

L’étude Mold’air (Pr. D. Garon) est présentée dans le cadre la Semaine européenne du développement durable. Ces travaux de recherche visent à évaluer l’impact des polluants d’origine fongique sur les habitats dégradés de Normandie mais également sur la santé de leurs habitants.
Retrouvez l’article :
https://www.echosciences-normandie.fr/articles/ces-moisissures-qui-polluent-l-air-de-nos-maisons

http://developpement-durable.unicaen.fr/la-recherche/ces-moisissures-qui-polluent-l-air-de-nos-maisons–1042948.kjsp?RH=1384944210324

Recherche sur l’air : les travaux d’ABTE présentés aux rencontres scientifiques de l’ANSES

Le 17 octobre 2019, deux conférences seront données par des enseignants-chercheurs d’ABTE lors de cette journée à la Cité internationale universitaire de Paris :

  • David Garon : qualité de l’air intérieur des logements contaminés par les
    moisissures : indicateurs de l’exposition humaine et gestion
    de l’habitat dégradé.
  • Christelle Monteil : effets cardiovasculaires de polluants atmosphériques d’origine automobile : étude par inhalation chez le rat de l’effet du NO2 seul et en mélange dans des gaz d’échappements de moteurs diesel.

Téléchargez le programme complet.

Lancement du programme RIN RN-BEE

Le programme RN-BEE (Réseau Normand – Biomarqueurs d’Exposition Environnementales) financé dans le cadre de l’AMI régional RIN (Réseaux d’Intérêt Normand) vise à développer des biomarqueurs d’exposition chronique à des contaminants de l’environnement.

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne, la Région Normandie dans le cadre du programme opérationnel FEDER/ FSE 2014-2020.

ABTE participe au projet collectif « Dans et autour des forêts normandes »

L’unité ABTE collabore au projet collectif « Dans et autour des forêts normandes » (DAFNOR) initié par le Pôle Rural de la MRSH – UNICAEN. Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, associant archéologues,
historiens, géographes, botanistes, forestiers, linguistes, ce projet s’attache à étudier l’interaction entre les forêts et les sociétés.  Des membres de l’équipe ToxEMAC participent à l’étude du parcellaire forestier et de la biodiversité.

Pour en savoir plus …