Ces moisissures qui polluent l’air de nos maisons …

L’étude Mold’air (Pr. D. Garon) est présentée dans le cadre la Semaine européenne du développement durable. Ces travaux de recherche visent à évaluer l’impact des polluants d’origine fongique sur les habitats dégradés de Normandie mais également sur la santé de leurs habitants.
Retrouvez l’article :
https://www.echosciences-normandie.fr/articles/ces-moisissures-qui-polluent-l-air-de-nos-maisons

http://developpement-durable.unicaen.fr/la-recherche/ces-moisissures-qui-polluent-l-air-de-nos-maisons–1042948.kjsp?RH=1384944210324

Recherche sur l’air : les travaux d’ABTE présentés aux rencontres scientifiques de l’ANSES

Le 17 octobre 2019, deux conférences seront données par des enseignants-chercheurs d’ABTE lors de cette journée à la Cité internationale universitaire de Paris :

  • David Garon : qualité de l’air intérieur des logements contaminés par les
    moisissures : indicateurs de l’exposition humaine et gestion
    de l’habitat dégradé.
  • Christelle Monteil : effets cardiovasculaires de polluants atmosphériques d’origine automobile : étude par inhalation chez le rat de l’effet du NO2 seul et en mélange dans des gaz d’échappements de moteurs diesel.

Téléchargez le programme complet.

Lancement du programme RIN RN-BEE

Le programme RN-BEE (Réseau Normand – Biomarqueurs d’Exposition Environnementales) financé dans le cadre de l’AMI régional RIN (Réseaux d’Intérêt Normand) vise à développer des biomarqueurs d’exposition chronique à des contaminants de l’environnement.

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne, la Région Normandie dans le cadre du programme opérationnel FEDER/ FSE 2014-2020.

ABTE participe au projet collectif “Dans et autour des forêts normandes”

L’unité ABTE collabore au projet collectif “Dans et autour des forêts normandes” (DAFNOR) initié par le Pôle Rural de la MRSH – UNICAEN. Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, associant archéologues,
historiens, géographes, botanistes, forestiers, linguistes, ce projet s’attache à étudier l’interaction entre les forêts et les sociétés.  Des membres de l’équipe ToxEMAC participent à l’étude du parcellaire forestier et de la biodiversité.

Pour en savoir plus …

Lancement du programme SEDIBRIC (valorisation de SEDIments en BRIQues et tuiles)

Le projet SEDIBRIC (valorisation de SEDIments en BRIQues et tuiles) a été déposé dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Transition énergétique et valorisation économique » 2015-2020 du Contrat de Plan Interrégional Etat-Régions Vallée de la Seine (CPIER VdS).

Le programme a officiellement débuté le 1er mars 2018.

 

Exemples de briquettes extrudées

Le premier comité de pilotage s’est tenu le 29 mars 2018 au Havre. La phase opérationnelle démarrera le 18 avril prochain avec les premiers prélèvements de sédiments dans le port du Havre.

Lancement du programme RIN RNAmb

Le programme RNAmb (Réseau Normand d’Analyse Microbiotes et Biofilms) financé dans le cadre de l’AMI régional RIN (Réseaux d’Intérêt Normand) a pour objet la caractérisation du microbiote fongique aérien et l’étude des interactions entre microbiote alimentaire et bactériophages au sein de matrices alimentaires.

Ce projet est cofinancé par l’Union Européenne et la Région Normandie dans le cadre du programme opérationnel FEDER/ FSE 2014-2020.

Lancement du projet CESam

Depuis début octobre 2017, a été lancé le projet CESam réunissant l’équipe MALIM et les producteurs et transformateurs de la filière laitière d’Appellation d’Origine Protégée (AOP) de Normandie. Ce projet de trois ans a pour but de mobiliser les diverses formes d’interactions microbiennes et les associer pour faire barrière au développement des Salmonella au cours de la transformation fromagère AOP, afin de limiter les risques de contamination des fromages et des consommateurs. A cette occasion, l’équipe MALIM se renforce avec, entre autre, l’arrivée d’une doctorante et d’une ingénieur d’études.